Développer sa stratégie RSE en s'appuyant sur les ODD

Développer sa stratégie RSE en s’appuyant sur les Objectifs de Développement Durable

Entre 2000 et 2015, les 197 états membres de l’ONU ont fixé 8 objectifs pour réduire l’extrême pauvreté et ses manifestations (la faim, les maladies, les inégalités entre les sexes, le manque d’éducation et d’accès aux infrastructures de base et la dégradation de l’environnement) : ce sont les objectifs du millénaire pour le développement (les OMD). Ces objectifs ont été partiellement atteints et ont permis au monde de progresser sur plusieurs sujets. Cependant, il reste encore beaucoup d’actions à faire pour « éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous ». Les états membres de l’ONU ont donc signé en septembre 2015 l’Agenda 2030 qui fixe les 17 Objectifs de Développement Durable (les ODD) qui fournit un langage commun pour tous les pays.

Les 17 ODD et les 169 cibles

Ces objectifs sont liés entre eux et ont pour ambition une coopération mondiale (ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs). Ils peuvent être groupé en 3 niveaux, qui correspondent aux piliers du développement durable :

l’environnement (ODD 6 : Eau propre et assainissement ; ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ; ODD 14 : Vie aquatique ; ODD 15 : Vie Terrestre)

la société (ODD 1 : Pas de pauvreté ; ODD 2 : Faim « Zéro » : ODD 3 : Bonne santé & bien-être ; ODD 4 : Education de qualité ; ODD 5 : Egalité entre les sexes ; ODD 7 : Energie propre et d’un coût abordable ; ODD 11 : Villes et communautés durables ; ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces)

l’économie (ODD 8 : Travail décent et croissance économique ; ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure ; ODD 10 : Inégalités réduites ; ODD 12 : consommation et production responsables).

 Chaque objectif est accompagné de cibles et d’indicateurs. Au total, 169 cibles et 232 indicateurs ont été définis.

La place de la France dans l’avancement des objectifs

 

Les pays membres renseignent les indicateurs propres à la réalisation des actions et des mesures prises dans leur organisation. Un score global est alors calculé pour mesurer les progrès vers la réalisation des 17 ODD.

La France est 7ième / 163 pays évalués, avec un score de 81,2 / 100.

Afin d’améliorer ses résultats et de permettre à la France d’atteindre un score meilleur, il est indispensable que chacun agisse à son niveau (individuel ou collectif), dont les entreprises.

 

La mise en place d’une stratégie RSE en entreprise basée autour des ODD

Les entreprises peuvent agir en établissant une stratégie RSE autour des Objectifs de Développement Durable. Cependant, il est compliqué de prendre en compte l’ensemble des ODD et de pouvoir agir sur chacun d’entre eux. Comment prendre en compte les objectifs des ODD dans sa stratégie RSE ? Et quels objectifs retenir ?

 Méthode 1

1 – Analyser les objectifs et évaluer en quoi l’entreprise à un impact positif ou négatif

La première étape consiste à faire un état des lieux. Pour cela, l’entreprise doit analyser les ODD 1 par 1 avec un groupe de travail de groupe et lister les actions ou les décisions prises qui répondent aux ODD (ou sont en opposition avec les ODD), ainsi que les attentes des PPI identifiées.

 2 – Réaliser une matrice de matérialité pour visualiser les ODD à plus forts impacts

La deuxième étape est une étape de synthétisation et de formalisation visuelle. En fonction des résultats obtenus lors de l’analyse de la première étape, l’entreprise doit formaliser une matrice de matérialité avec l’importance finale pour l’entreprise par rapport aux impacts sociaux, économiques et environnementaux, et l’importance sur l’influence que peuvent avoir les PPI.

3 – Sélectionner les ODD ayant le plus d’importance.

Aucune entreprise ne peut pas établir une démarche RSE qui intègre chacun des ODD. Une fois l’analyse de tous les objectifs réalisés, et sa synthèse formalisée, l’entreprise peut alors sélectionner les ODD qui ont le plus d’importance pour elle et son activité. Le choix des objectifs à retenir doit être cohérent avec les résultats de la matrice de matérialité.

4 – Définir sa politique RSE autour de ses enjeux

La direction de l’entreprise peut ainsi établir les lignes directrices de la stratégie RSE de l’entreprise autour de ses objectifs et formaliser une politique RSE. Cette politique doit reprendre les objectifs adaptés à l’entreprise, avec les moyens que l’entreprise met à disposition pour y arriver. Elle doit être communiquée aux PPI (internes et externes) pour que celles-ci aient connaissance de l’engagement de l’entreprise, de sa volontés et des « objectifs personnalisés ».

5 – Etablir des indicateurs de suivi ou de performance

Afin de suivre l’atteinte leur atteinte, l’entreprise doit définir les indicateurs pour chaque objectif. Les indicateurs doivent être SMART. Ils doivent être regroupés dans un tableau de bord et être suivis régulièrement.

6 – Etablir un plan d’actions

La mise en place d’une démarche RSE passe aussi et essentiellement par l’action. L’entreprise doit définir des actions pour pérenniser les démarches et processus qui permettent d’avoir un impact positif et définir des actions à mettre en œuvre pour s’améliorer sur certain point, et pour supprimer les impacts négatifs liés à son activité ou à son organisation.

Il est indispensable de faire un point régulier sur l’avancement des actions et de l’atteinte des objectifs via le suivi des indicateurs. La réalisation d’une revue globale annuelle de la démarche permet aussi d’ajuster sa stratégie, avec la réévaluation de l’importance des ODD, le réajustement des indicateurs, et la mise en place d’actions complémentaires.

Pour aller plus loin il est possible d’établir annuellement un reporting RSE qui expose la politique, les indicateurs et leur atteinte, avec les actions mises en œuvre. La réalisation de ce rapport permet de regrouper au sein d’un même document tout ce que l’entreprise a mise en place.

Méthode 2

Il est aussi possible d’utiliser des outils d’évaluation en ligne pour réaliser une auto-évaluation de l’entreprise sur https://app.bimpactassessment.net (Site gratuit permettant de répondre à un questionnaire d‘évaluation sur chaque Objectif de Développement Durable. Les ODD définis comme prioritaires sont suggérés par défaut par l’outil, en fonction du type d’entreprise, de sa localisation et de sa taille. Cet outil permet aussi de suivre les actions mises en place par l’entreprise).

Il est fortement conseillé de se faire accompagner par des experts pour définir et mettre en place votre propre stratégie RSE.

Les Objectifs de Développement Durable se doivent toujours d’être personnalisés en prenant en compte les attentes actuelles de l’ensemble des acteurs et les objectifs futurs de l’entreprise. Elle doit aussi veiller à ce que les actions déployées pour répondre plus favorablement à un ODD ne dégrade pas son impact sur un autre ODD.

Exemple : Une entreprise X, spécialisée dans la vente à distance via le web souhaite réduire l’utilisation de matières plastiques pour l’emballage de ses produits destinés à ses clients particuliers.

• Sur l’année N, elle se fixe l’objectif de s’orienter vers des emballages en carton

• Elle remplace le papier bulle de protection de ses produits par des copeaux cartonnés

Sur l’année N+1, l’utilisation de carton engendre un coup supplémentaire. L’entreprise redéfinie une stratégie sur ses coûts de conditionnement qui peut nuire aux objectifs précédemment fixés (comme des tarifs accessibles à toutes les bourses). Il s’agit pour l’entreprise, tout en maitrisant ses objectifs et ses coûts, d’être en mesure de faire évoluer sa politique stratégique, cela tout en ne dégradant pas son impact sur les autres objectifs et sur les attentes de ses clients.

Continuons ensemble sur ce cas exposé : le coût de l’emballage carton a augmenté et l’entreprise renie sur sa marge sans pour autant augmenter le prix des livraisons par soucis d’alignement concurrentiel. Elle peut s’orienter vers un autre prestataire de transport pour ses colis avec un bilan carbone plus mesuré. Cela s’accompagne généralement de délais de livraison 18% plus longs, mais le cout pratiqué par ce transporteur est plus faible.

L’entreprise communique sur ce fait via une campagne marketing axée sur ses propres objectifs pour justifier de nouveaux délais plus longs, le tout sans impacter négativement sa marge commerciale et en améliorant sa réputation via sa politique RSE basée sur les Objectifs de Développement Durable.

Logo Diorren Conseil

15 rue des Halles
75001 Paris – France

+33 1 85 34 96 66

contact@services.diorren-conseil.com

Prêt à faire évoluer votre entreprise ?

fleche direction lien nos audits fleche direction lien nos audits

Dans la même thématique 

Cabinet conseil en RH

Cabinet conseil en RH :   Optimisez vos Ressources Humaines : Les bénéfices de collaborer avec un Cabinet Conseil RH Quels avantages à consulter un cabinet conseil en RH ? Les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d'activité, sont confrontées...

DUER : document unique d’évaluation des risques

DUER : document unique d'évaluation des risques Dans le cadre de la gestion des risques en milieu professionnel, le Document Unique d'Évaluation des Risques (DUER) occupe une place centrale. Ce document, obligatoire pour toutes les entreprises, quelle que soit leur...

Comment maximiser la performance de votre entreprise

Comment Maximiser la Performance de Votre Entreprise à Paris : Conseils d'un Expert en Gestion des Affaires À Paris, l'univers des affaires est aussi dynamique que la ville elle-même. Entre les ruelles animées, les quartiers historiques et les quartiers d'affaires...

Clés d’une Gestion de Recrutement Efficace

Les Clés d'une Gestion de Recrutement Efficace pour Votre Entreprise 1. Introduction Dans le monde dynamique des affaires, le recrutement revêt une importance cruciale pour le succès d'une entreprise. Choisir les membres de votre équipe de manière...

Le CSE : 5 ans déjà

Le CSE : 5 ans déjà Petit rappel sur le CSE Le CSE est l'acronyme de "Comité Social et Économique", une instance représentative du personnel au sein d'une entreprise française. Le CSE remplace depuis 2018 les anciens comités d'entreprise (CE), délégués du...